ESCHWEILER - ALSDORF (DE) - 2002-07-22 05:45:04 - Magnitude 4.9
Last update : 2010-06-07 17:27:56 Belgian Time

Information générale

Le 22 juillet 2002, à 05:45 T.U. (temps universel), soit 07:45 heure d'été belge, un séisme fit sursauter une bonne partie de la Belgique. L'épicentre était situé à Alsdorf, près d'Eschweiler, en Allemagne. La magnitude locale (ML), calculée sur base des stations du réseau belge, a atteint 4.9 ± 0.3. La magnitude de moment (Mw), calculée à partir des enregistrements large bande du réseau régional allemand, a atteint 4.6. C'est le plus important tremblement de terre dans nos régions depuis celui du 13 avril 1992 à Roermond, aux Pays-Bas, dont la magnitude de moment avait atteint 5.3. Le séisme du 22 juillet 2002 n'a causé que quelques dégâts légers dans la zone épicentrale en Allemagne, correspondant à une intensité VI sur l'échelle EMS 98.

Paramètres au foyer

Date et heure 2002-07-22 05:45:04 UTC
2002-07-22 07:45:04 Heure belge
Type Tremblement de terre
Magnitude ML 4.9 MW 4.6
Maximal intensity VI
Région ESCHWEILER - ALSDORF (DE)
Coordonnées de l'épicentre 50.886° N, 6.207° E Incertitude ± 0.8 km
Profondeur de l'hypocentre 16.4 ± 0.7 km

Source de données : ROB (Royal Observatory of Belgium)

Carte de localisation

Séismogrammes

Le tremblement de terre a été enregistré par l'ensemble des stations du réseau sismique belge.

Séismogrammes représentant la composante verticale du mouvement du sol en 14 stations et disposés de bas en haut suivant la distance croissante à l'épicentre. L'intervalle de temps représenté dans la fenêtre est de 120 secondes. On distingue clairement les arrivées des ondes P et S, qui montrent ainsi la vitesse de propagation des ondes sismiques.

Mesures du tremblement de terre

Mesures réalisées par le réseau sismique belge
Station Distance
épicentrale (km)
Arrivée de l'Onde-P (hh:mm:ss.ss) Arrivée de l'Onde-S (hh:mm:ss.ss) Déplacement
maximal du sol (nm)
Code Lieu
MEM MEMBACH 34 05:45:10.94 05:45:15.12 -
EBN EBEN-EMAEL 38 05:45:11.80 05:45:16.19 -
LCH LA CHARTREUSE 51 05:45:13.82 05:45:20.17 71000
STI SART TILMAN 56 05:45:14.74 05:45:21.76 -
CLA CLAVIER 82 05:45:18.85 05:45:31.06 -
CTH COUTHUIN 86 05:45:19.20 05:45:29.87 270000
KLB KALBORN 88 05:45:19.73 05:45:29.50 13500
GES GESVES 97 05:45:21.24 05:45:33.31 12300
RCH ROCHEFORT 107 05:45:22.51 05:45:36.48 12700
UCC UCCLE 130 05:45:25.86 05:45:39.99 -
WLF WALFERDANGE 136 05:45:26.89 05:45:42.17 13450
SNF SENEFFE 142 05:45:27.52 05:45:44.51 15700
RQR RONQUIÈRES 143 05:45:27.80 - -
DOU DOURBES 144 05:45:27.80 05:45:45.37 20700
SKQ STEENKERQUE 152 05:45:28.81 05:45:45.97 7500
BOU BOUGNIES 169 05:45:31.35 05:45:51.98 10000
CLH CHAPELLE-LEZ-HERLAIMONT 144 - 05:45:45.57 -
Mesures réalisées par le réseau sismique allemand de Bensberg (Université de Cologne)
Station Distance
épicentrale (km)
Arrivée de l'Onde-P (hh:mm:ss.ss) Arrivée de l'Onde-S (hh:mm:ss.ss) Déplacement
maximal du sol (nm)
Code Lieu
KLL KALLTALSPERRE 28 05:45:10.04 05:45:13.95 -
STB STEINBACHTALSPERRE 55 05:45:14.62 05:45:21.48 -
BNS BENSBERG 69 05:45:16.75 - -
HIL HILLESHEIM 74 05:45:17.65 05:45:26.34 -
HOB HOHBUSCH 80 05:45:18.50 05:45:27.71 -
BGG BURG ELTZ 110 05:45:22.94 05:45:36.45 -
KOE KÖPPEL 119 05:45:24.19 05:45:39.07 -

Contexte séismotectonique

Carte séismotectonique. L'épicentre du séisme du 22 juillet 2002 est indiqué par une étoile.
Tectonique

L'épicentre est situé dans le graben de la Roer, un système faillé situé dans la région frontalière entre les Pays-Bas, l'Allemagne et la Belgique et une des zones sismiques les plus actives de l'Europe du Nord-Ouest. Le graben de la Roer est une région orientée nord-ouest/sud-est qui s'enfonce progressivement par l'action tectonique entre la faille bordière de Peel et la faille bordière de la Roer au Nord-est, et la zone faillée du Feldbiss au sud-ouest.

Mécanisme au foyer
Orientation Pendage Glissement Représentation
Plan 1 133° 55° -80°
Plan 2 293° 36° -104°

Le mécanisme au foyer fournit un mouvement de faille essentiellement normal, le long d'une faille orientée approximativement nord-ouest/sud-est avec un pendage soit de 55° vers le sud-ouest, soit 36° vers le nord-est. Vu l'emplacement de l'épicentre, la profondeur de l'hypocentre à 13 km et le pendage de la faille bordière, c'est la première alternative qui est la plus vraisemblable. Le tremblement de terre a donc eu lieu vraisemblablement sur la faille bordière de la Roer, sur le bord est du graben.

Le tremblement de terre du 22 juillet 2002 est donc un séisme typique de cette région, qui contribue à l'effondrement progressif du graben de la Roer. Cette activité tectonique est clairement visible dans la morphologie et dans les couches géologiques récentes.

Tremblements de terre précédents dans la région

Avec le séisme d'Uden en 1932 (ML = 4.7), le séisme d'Euskirchen en 1951 (ML = 5.8) et le séisme de Roermond en 1992 (ML = 5.8), le tremblement de terre d'Alsdorf du 22 juillet 2002 compte parmi les quatre séismes les plus importants qui se sont produit dans le graben de la Roer au cours de ces cents dernières années. Il est situé à proximité d'un essaim remarquable d'activité sismique qui s'est développé surtout ces dix dernières années dans les environs d'Aix-la-Chapelle. On a ainsi pu observer, entre décembre 2000 et août 2001, sur le bord Ouest de la faille du graben de la Roer, un essaim d'environ 150 tremblements de terre, dont 13 avaient une magnitude supérieure à 2.0, et le plus fort, une magnitude de 3.9.

Effets du tremblement de terre et sismologie de l'ingénieur

Mesures des accélérations au sol par le réseau accélérométrique belge

Le tremblement de terre d'Alsdorf est aussi le premier séisme à avoir été enregistré par le réseau accélérométrique belge qui a été déployé en 1999. Les accéléromètres ont été en mesure d'enregistrer les mouvements forts du sol dans la zone épicentrale là où les signaux des sismomètres avaient été saturés (voir stations MEM, EBN et STI sur les séismogrammes).

Bien qu'assez éloignés de l'épicentre, huit accéléromètres ont enregistré les accélérations du sol causées par le tremblement de terre du 22 juillet 2002. Il est toutefois apparu que seules les ondes S avaient eu une amplitude suffisante pour faire déclencher les instruments, en sorte que les ondes P, qui les précédaient, n'ont pas été enregistrées. Le séisme d'Alsdorf fut un excellent test pour le réseau accélérométrique, qui sera développé et étendu sur base de cette expérience.

Les trois composantes de l'accélération du sol mesurées par la station accélérométrique de Sainte-Walburge à Liège. Le graphique montre la fin de l'onde P, suivie de l'onde S, qui est bien marquée sur les deux composantes horizontales.
Station Accélération
(% g)
Distance épicentrale
(km)
Code Nom
MASA Maaseik 0.64 39
KINA Kinrooi - 43
LCHA Luik (La Chartreuse) - 49
BREA Bree 0.38 50
STWA Luik (Sainte-Walburge) 1.01 50
ALRA Ans (Alleur) 1.12 53
STNA Saint-Nicolas 0.74 54
STIA Luik (Sart-Tilman) - 55
CLHA Chapelle-les-Herlaimont 0.22 143
LLVA La Louvière 0.36 149
MONA Mons 0.25 166
STTA Strépy-Thieu - 155
Les accélérations maximales du sol (en % de l'accélération de la pesanteur g) mesurées à différentes stations du réseau accélérométrique belge lors du séisme du 22 juillet 2002.

En plus de l'enquête officielle auprès des autorités communales, nous avons mené également lors du tremblement de terre d'Alsdorf, et pour la première fois, une enquête sur l'Internet, via le site web de l'ORB. Dès l'après-midi, plus de 2000 personnes avaient déjà répondu au questionnaire et nous avons reçu au total plus de 6000 réponses. Nous avons pu ainsi établir le jour même une carte provisoire des effets de ce séisme dans notre pays, ce qui nous a permis de répondre immédiatement par la négative à la question du Ministre de l'Intérieur s'il convenait de considérer, ou non, ce tremblement de terre comme catastrophe naturelle.

Données macroséismiques
Total number of responses 6145
Intensity I 991
Intensity II 971
Intensity III 2848
Intensity IV 1119
Intensity V 190
Intensity VI 24
Intensity VII 1
Intensity VIII 1

Warning, these are raw data that have not yet been verified.

Carte macroséismique

C'est dans l'est du pays que le séisme a été ressenti le plus. L'intensité maximale observée atteint IV sur l'échelle EMS-98. La secousse a été ressentie à l'intérieur des habitations par un grand nombre d'habitants, mais peu l'ont ressentie à l'extérieur. Quelques personnes ont pu être réveillées. On a entendu vibrer des fenêtres, des portes et de la vaisselle. Les communes où une intensité IV a été observée forment, en gros, un arc de cercle d'au plus 45 km de rayon et centré sur l'épicentre. Au-delà, cette intensité n'est plus observée que dans quelques communes isolées. Il semble que les effets du séisme aient été plus importants dans la direction ouest-sud-ouest. Le séisme a pu être ressenti jusqu'à la côte belge d'où nous sont parvenus quelques témoignages.

Dégâts signalés

Normalement, un séisme de ce degré d'intensité ne devrait pas avoir causé de dégâts, mais on ne peut exclure des dégâts légers dans quelques cas isolés. On n'a mentionné aucune victime ou blessé.

Répliques

Dans les deux semaines qui ont suivi le choc principal, on a enregistré plus de 30 séismes, dont 25 ont eu lieu le jour même. Le plus important avait une magnitude de ML = 2.5. La plupart de ces séismes peuvent être considérés comme des répliques, encore que certains d'entre eux aient été localisés en Belgique, dans la région des Hautes Fagnes, à 40 km de l'épicentre.

Date Heure d'origine (T.U.) Latitude Longitude Profondeur (km) ML
2002-07-22 05:50:13.89 50.874° N 6.188° O 12.0 2.3
2002-07-22 05:54:00.95 50.660° N 5.815° O 5.0 1.0
2002-07-22 05:55:48.28 50.855° N 6.178° O 12.0 1.7
2002-07-22 05:57:57.21 50.611° N 5.822° O 5.0 0.9
2002-07-22 05:58:00.26 50.611° N 5.839° O 8.0 1.2
2002-07-22 05:59:13.60 50.849° N 6.180° O 12.0 1.4
2002-07-22 06:01:58.92 50.854° N 6.181° O 15.0 1.6
2002-07-22 06:03:51.94 50.611° N 6.008° O 5.0 0.7
2002-07-22 06:05:45.62 50.611° N 6.008° O 5.0 0.0
2002-07-22 06:13:59.65 50.846° N 6.184° O 17.0 1.2
2002-07-22 06:25:42.99 50.792° N 6.102° O 5.0 1.3
2002-07-22 06:26:33.13 50.819° N 6.142° O 13.0 1.6
2002-07-22 06:42:52.20 50.768° N 6.008° O 11.0 1.1
2002-07-22 06:45:18.09 50.852° N 6.167° O 13.0 1.0
2002-07-22 06:45:23.96 50.870° N 6.192° O 11.0 1.5
2002-07-22 06:56:00.85 50.676° N 5.841° O 5.0 0.8
2002-07-22 06:59:16.00 50.877° N 6.206° O 10.0 0.9
2002-07-22 07:17:00.20 50.865° N 6.280° O 9.0 1.6
2002-07-22 09:09:58.30 50.886° N 6.259° O 9.0 2.5
2002-07-22 12:39:13.90 50.864° N 6.273° O 10.0 2.4
2002-07-22 13:31:57.50 50.864° N 6.192° O 15.0 1.0
2002-07-22 15:11:43.00 50.950° N 6.208° O 12.0 0.8
2002-07-22 16:47:51.60 50.862° N 6.256° O 10.0 2.0
2002-07-22 18:18:39.00 50.857° N 6.260° O 11.0 1.6
2002-07-24 20:35:38.60 50.862° N 6.274° O 6.0 1.5
2002-07-25 02:28:15.30 50.878° N 6.258° O 11.0 2.1
2002-07-29 21:21:28.70 50.828° N 6.243° O 14.0 1.0
2002-08-03 16:01:46.50 50.874° N 6.264° O 5.0 1.6
2002-08-03 16:10:40.90 50.877° N 6.271° O 9.0 1.4

Liens

Documents

Politique de données

Veuillez lire cette mention pour en apprendre davantage sur notre politique de données.